Tout sur les taxes, les charges et la TVA pour le statut d’auto-entrepreneur

statut auto entrepreneur

En lisant cet article et en visionnant la vidéo tutoriel qui y est liée, vous obtiendrez toutes les informations et explications nécessaires pour une bonne compréhension des taxes, des charges et de la TVA du statut auto entrepreneur.

J’ai tenté de répondre à deux problèmes que beaucoup d’autos entrepreneur rencontrent dans leur activité.

Le premier est le suivant : Si jamais un auto entrepreneur veut travailler avec un deuxième auto entrepreneur, comment le premier doit il gérer les taxes ?

Est-ce qu’il doit intégrer dans la facture finale le coût engendré par la prestation du deuxième auto entrepreneur ?

Le deuxième problème auquel j’ai tenté de répondre est celui-ci : Beaucoup d’autos entrepreneur ne comprennent pas le fonctionnement de la TVA.

Bien que l’auto entrepreneur ne soit pas concerné par la TVA, il est bon qu’il comprenne son fonctionnement dans l’hypothèse ou dans le futur, il soit amené à passer en société.

Je vous invite à visionner cette vidéo pour obtenir les réponses à ces questions. Vous trouvez également une synthèse des réponses plus bas dans l’article.

Statut Auto entrepreneur : Tout sur les taxes, les charges et la TVA

Résumé de la vidéo

Partie 1 : Les charges et taxes quand un auto entrepreneur travail avec un prestataire extérieur

Si un auto entrepreneur travail avec un deuxième auto entrepreneur, le deuxième fera une facture au premier pour son produit ou sa prestation.

Le prestataire au statut auto entrepreneur paiera donc ses 23,1% de charges sur ce qui lui a été payé.

Le premier auto entrepreneur ne s’occupe pas des charges de son prestataire.

En gros, chacun paie des charges uniquement sur les factures qu’il émet

Admettons qu’un auto entrepreneur vend un produit 100 euros, il paiera donc 23,1% de charges sur cette facture soit 23 euros 10 ( si il est en prestation de service )

Pour réaliser ce produit cet auto entrepeneur a eu besoin de faire appel à un autre auto entrepreneur qui lui a facturé sa prestation à 30 euros

Pour savoir combien le premier auto entrepreneur va gagner d’argent au final, c’est-à-dire après paiement de son prestataire et des charges sur sa facture de 100 euros, il faut qu’il fasse le calcul suivant :

Facture émise – Charges facture émise 23,1% – Facture prestataire = Argent gagné

Dans notre exemple, notre premier auto entrepreneur a donc gagné : 100 euros – 23,10 euros – 30 euros = 46,90 euros

Cette formule peut s’étendre à l’ensemble du business d’un auto entrepreneur.

Total des factures émises – charges sur les factures émises 23,1 % – Total des factures des prestataires = Total des bénéfices

Partie 2 : l’auto entrepreneur et la TVA

Un auto entrepreneur émet toutes ses factures en HT que ce soit pour des particuliers ou des entreprises.

Vous souhaitez commencer un travail à domicile ? Nous avons une offre pour vous

Si le client d’un auto entrepreneur est un particulier, cela ne change rien pour le client que la facture soit HT.

Si le client d’un auto entrepreneur est une société, cela ne change rien non plus sauf dans sa future déclaration de TVA.

Je vous explique comment fonctionne la TVA dans une entreprise 

Lorsqu’une entreprise achète un produit ou une prestation, elle paie la TVA, mais elle se la fait rembourser par la suite

Lorsqu’une entreprise vend un produit ou une prestation, elle doit rembourser par la suite à l’état la TVA qu’elle a perçue

Tous les 3 mois, les impôts disent aux entreprises : Vous avez reçu X euros de TVA et vous en avez payez Y euros. Vous nous devez X-Y euros. Si le résultat est positif, l’entreprise doit faire un chèque aux impôts, si il est négatif, l’entreprise reçoit un chèque.

Note : Dans les exemples ci-dessous,  je me suis servi pour récupérer la somme de la TVA d’une calculette TVA 21 % disponible gratuitement sur un internet . Vous pouvez en trouver facilement sur Google en tapant : calculette TVA 21 %

Exemple 1 :

Une entreprise fait une facture de 100 euros TTC avec dessus 21% de TVA soit 17,35 euros. Elle doit donc en théorie payer 17,35 euros de TVA aux impôts.

Cette entreprise a dans le même temps un prestataire qui lui fait une facture de 50 euros TTC. Sur cette facture, l’entreprise avance donc 8,68 euros de TVA.

Au moment de faire les comptes, les impôts disent à cette entreprise : vous avez reçu 17,35 euros et vous en avez payé ( ou avancé ) 8,68. Vous nous devez donc 17,35 – 8,68 = 8,67 euros. La société devra payer 8 euros 67 de TVA aux impôts.

Exemple 2 :

Une entreprise fait une facture de 100 euros TTC avec dessus 21% de TVA soit 17,35 euros. Elle doit donc en théorie payer 17,35 euros de TVA aux impôts.

Cette entreprise a dans le même temps 3 prestataires qui lui font chacun une facture de 50 euros TTC soit un total de 150 euros. Sur ces factures, l’entreprise avance donc 26,03 euros de TVA.

Au moment de faire les comptes, les impôts disent à cette entreprise : vous avez reçu 17,35 euros et vous en avez payé ( ou avancé ) 26,03. Vous nous devez donc 26,03 -17,35 = -8,68 euros. La société se fera donc rembourser 8 euros 68 de TVA de la part des impôts.

En conclusion,  le fait de facturer en HT pour un auto entrepreneur ne change donc pas grand-chose pour ses clients. Par contre, cela ne lui permet pas en tant qu’auto-entrepreneur de se faire rembourser sa TVA si il en avance plus qu’il n’en reçois.

Raphaël

 

Vous cherchez un travail à domicile sérieux ?

Recevez rapidement une offre de travail à domicile en cliquant ici

OUI JE VEUX !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *