L’entrepreneur peut-il prendre des vacances ?

L’heure des vacances d’été a sonné et bien que les soirées barbecue et les plongeons à la piscine municipale vous fassent le plus grand bien, vous rêvez de vous éclipser quelques jours loin de votre quotidien.

Mais, en bon entrepreneur que vous êtes, vous ne cessez d’entendre cette petite voix dans votre tête vous répéter que ce n’est pas raisonnable et que vous risquez de nuire à la bonne marche de votre entreprise. Alors qu’en est-il vraiment ?  

Ménagez votre capital énergie

Sans énergie ni détermination, l’entrepreneur aurait bien du mal à gérer efficacement son entreprise. Décisions à prendre, obstacles à surmonter, déceptions à encaisser, mais aussi charge de travail à assumer…Autant de situations pour lesquelles il est nécessaire d’être en forme olympique.

Mais à force de se consacrer à ces différentes tâches, les signes de fatigue peuvent s’accumuler et vous ne ressentez plus la même ardeur. Et si justement, vous profitiez de cette petite période estivale pour prendre quelques jours de repos ? Vous hésitez encore ?

Vous ne devriez pas ! En effet, cette phase de non-activité ne pourra vous être que profitable et elle sera le meilleur moyen de prendre du recul et de recharger vos batteries.

L’entreprenariat est une course de longue haleine qui demande de l’endurance, alors récupérez donc pour mieux repartir ensuite.

Mais, mon chiffre d’affaires ?

Effectivement, nous nous sommes tous posés cette question : comment va-t-on vivre sans rentrée d’argent pendant 15 jours.

Plusieurs solutions s’offrent à vous :

> Vous mettez un bon coup de collier avant de partir : Quitte à travailler tard le soir et à vous lever à l’aube pendant quelques jours, cette option peut vous permettre de partir l’esprit tranquille et de mettre l’argent nécessaire de côté pour que vous partiez en paix.

> Vous vous organisez : Puisque vous savez que vous allez partir en vacances, prévoyez-le sur votre agenda et commencez à prendre de l’avance. Ainsi, vous n’arriverez pas le jour J sans avoir préparé votre départ et organisé votre absence. Par exemple, si vous êtes créateur, vous pouvez prévoir un petit stock de marchandises qui vous permettra de vendre plus avant votre départ sans toutefois être débordé par l’ampleur des commandes.

> Vous pouvez vous permettre financièrement de lâcher du lest : Certains d’entre vous ont la possibilité de s’octroyer quelques congés sans que cela n’ait trop d’impact sur le budget familial. Une chance qui doit vous motiver à lever le pied sans culpabilité. Avoir besoin de se reposer est humain, ne l’oublions pas !

J’y vais, j’y vais pas…Inutile de vous torturer ainsi et pensez un peu à vous et à votre bien-être. Vacances obligent, je m’en vais de ce pas préparer ma valise et profiter d’un peu de détente.

Emmanuelle COLLIN

Vous cherchez un travail à domicile sérieux ?

Recevez maintenant une offre de travail à domicile en cliquant ici

OUI JE VEUX !

4 réponses
  1. Julien Arcin dit :

    Personne ne peut travailler 365 jours par an à mon avis, il faut savoir se reposer de temps en temps. Mais c’est clair que quand on a une entreprise, la tâche est particulièrement difficile.

    Ou alors, on sous-traite pendant ce temps ?

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *