5 peurs à éliminer si vous voulez gagner votre vie sur le web

peur-entrepreneur

Beaucoup de gens veulent se lancer sur internet, et créer un business en ligne. C’est vrai que le projet a de quoi plaire. Être à son compte, ne plus dépendre d’un patron, choisir ses horaires, travailler de n’importe où…

Mais cette liberté à un prix. Vous allez devoir travailler dur, être créatif et patient, avant d’obtenir des résultats.

Si vous vous lancez, vous allez voir que vos principales limitations seront vos peurs. Peur de l’échec, du regard des autres, de ne pas être à la hauteur…

Pourtant, ces peurs ne sont pas forcement justifiées. Et il va falloir travailler dessus si vous voulez réussir.

Dans cet article, je vais vous détailler les 5 peurs qui, à mon sens, peuvent vous limiter. Nous allons aussi voir comment les surmonter.

 

#1 La peur de l’échec

La peur de l’échec est courante chez les entrepreneurs, particulièrement lorsque l’on démarre. Elle est amplifiée par nos proches, nos amis, et les croyances populaires. Il y aura toujours quelqu’un pour vous raconter des histoires d’entrepreneurs qui se sont cassé la gueule, et qui ne se sont jamais relevé.

Cette peur est justifiée. Vous avez en effet de grandes chances d’échouer, spécialement si c’est votre première tentative de business. Il n’y a aucun moyen de supprimer ce risque.

Par contre, vous pouvez apprendre à gérer cette peur. À accepter que vous risquez d’échouer. Et que ce ne sera pas un drame.

Aux Etats-Unis, la tolérance envers l’échec est ancrée dans la culture entrepreneuriale. Il y a même des conférences durant lesquelles les entrepreneurs célèbrent leurs échecs ! En France, l’échec est encore mal vu, et vous risquez d’être catégorisé.

C’est précisément la raison pour laquelle vous devriez surmonter cette peur. Moins vous aurez peur d’échouer, plus vous prendrez de risques, et plus vous aurez de chances de connaître le succès. Et moins vous aurez peur d’échouer, plus vous pourrez vous relever facilement si c’est le cas.

Astuce : Posez-vous systématiquement la question « Quelle est la pire chose qui puisse m’arriver ? » Finalement, vous vous apercevrez souvent que ce n’est pas si terrible. Et que ça vaut définitivement le coup.

 

#2 La peur du jugement

Vous devez acceptez une chose : à partir du moment ou vous vous montrez sur internet, vous vous exposez. Vous vous exposez au regard des autres, à leur critiques, et à leur jugement parfois dur.

C’est peut-être ce qui va être le plus difficile au début. Internet est loin d’être un monde merveilleux rempli d’amour et de compliments. Internet est une jungle, avec des prédateurs prêts à vous sauter dessus dès que vous mettez un pied sur leur territoire ! J’exagère à peine 😉

Des gens ne vont pas aimer votre travail. D’autres vont être jaloux ou frustrés, et vont se défouler sur vous. D’autres vont se sentir menacé par votre business, et vont essayer de vous mettre des bâtons dans les roues.

C’est comme ça. Vous ne pouvez quasiment rien y faire, et vous n’avez pas le choix : vous devez vous endurcir.

Un bad buzz se rattrape. Cela prend parfois un peu de temps, mais rien n’est perdu. Ce qui est difficile, c’est de ne pas se laisser atteindre personnellement, et de garder la motivation.

Astuce : ne regardez pas trop les retours et les réactions. Faites ce que vous aimez, en regardant toujours devant, et en laissant les haters derrière vous. Votre temps est trop précieux et ils ne méritent aucune réponse de votre part.

 

#3 La peur de ne pas être assez bon

Nous nous sommes tous posé un jour la question « Est-ce que je suis légitime ? ». La peur d’être un imposteur guette tous les entrepreneurs, et plus particulièrement les gens comme moi qui vendent de la formation et des conseils.

Je n’ai que 21 ans, j’ai peu d’expérience et j’ai fait peu d’études. Qui suis-je pour conseiller les gens ?

Vous souhaitez commencer un travail à domicile ? Nous avons une offre pour vous

Je coach parfois des gens qui ont l’âge de mes parents, et qui aurait sûrement aussi beaucoup de choses à m’apprendre.

La réponse à cette question se trouve dans votre audience. Si des gens vous suivent et apprécient vos conseils, si ils achètent vos produits, c’est que vous leur apportez de la valeur. Vous n’avez pas besoin de prétendre être ce que vous n’êtes pas. Contentez-vous de dire ce que vous avez à dire, de partager, de donner, et les gens vont eux-même décider si vos conseils ont de la valeur, et si vous êtes légitime.

Astuce : Si vous manquez d’expérience dans votre domaine, formez-vous ! Lire des livre, ou suivre des formations, c’est le meilleur moyen de se rassurer par rapport à sa légitimité.

 

#4 La peur de vos clients

Pour moi, créer sa boite sert avant tout à gagner en liberté. Mais si vous cessez d’être au service de votre patron pour devenir l’esclave de vos clients, c’est problématique.

Il faut arrêter de dire que le client est roi. Si vous considérez que le client est roi, c’est que vous estimez que vous êtes à son service, et qu’il a tous les droits.

À mon avis, ce n’est pas une bonne stratégie. D’abord parce que votre vie risque de devenir un enfer, ensuite parce que c’est littéralement mauvais pour votre business.

La vente n’est pas un service mais un échange. Le client ne vous fait pas une faveur quand il achète votre produit. Il considère simplement que la valeur qu’il en tirera sera supérieur à l’argent dépensé pour l’avoir. Vous devez avoir le même raisonnement.

Personnellement, je ne propose pas de service client aux élèves de mes formations. Je préfère les vendre à un prix abordable, et ne pas perdre de temps dans les communications. Pour les clients qui en ont vraiment envie, je propose parfois des séances de coaching privé, que je facture plus chère, et pendant lesquelles je me donne à 100% pour mon élève.

Astuce : au lieu de chercher à courir après vos clients, concentrez-vous sur ce que vous avez à offrir. Si c’est bon, ce sont vos clients qui vont vous courir après. Ce sentiment « d’exclusivité » va renforcer votre marque et les gens vont vous respecter. La vente, c’est un peu comme l’amour : il vaut mieux se laisser désirer que de montrer que l’on est mort de faim 😉

 

#5 La peur du ridicule

Le ridicule ne tue pas. Il rend plus fort.

Trop d’entrepreneurs ratent des opportunités en voulant sauver leur « image ». Ils veulent à tout prix avoir l’air sérieux, et cherchent à cacher leurs faiblesses.

Mais nous vivons (heureusement) dans un monde qui célèbre les imperfections. Les gens aiment et respectent ceux qui se dévoilent, et montrent qui ils sont vraiment.

Je vous garantie qu’entre le moment ou je faisait des vidéos en lisant un prompteur et mes vlogs d’aujourd’hui où je danse dans mon bureau, il y a une prise de conscience.

J’ai compris que je n’étais pas ministre et que je n’avais pas grand chose à perdre. J’ai compris que si je voulais transmettre de l’enthousiasme dans mes vidéos, il fallait que je sois moi-même, et que je m’amuse.

Il fallait que je sois vrai avec mon audience.

Et devinez-quoi ? Je n’ai pas perdu de clients. Au contraire. En montrant aux gens que je n’ai pas peur de leur réaction, que je travaille en faisant ce que j’aime, sans me prendre pour quelqu’un que je ne suis pas, j’ai prouvé ma sincérité à leur égard.

Et surtout, je me sens beaucoup mieux.

Je ne dis pas que je suis à l’aise quand je me filme seul dans la rue, mais j’y travaille. La première étape pour gagner en liberté, c’est de se libérer du regard des autres, et de l’image que l’on veut que les gens aient de soi.

Astuce : Les gens n’aiment pas les professeurs. Ils préfèrent les gens comme eux, avec leurs imperfections et leurs folies. Travaillez sérieusement, mais sans vous prendre au sérieux !

 

 

Lorsque vous lancez un business, votre pire ennemi, c’est vous. 

On n’y pense pas forcement, mais c’est sur soi qu’il faut travailler en premier. Se libérer des croyances qui limitent nos actions, affaiblir les peurs qui nous empêchent de travailler…

Se libérer de ces peurs est un travail long et difficile, mais qui en vaut la peine. Vous allez gagner en liberté, et faire grossir votre business. Inévitablement.

 

Vous cherchez un travail à domicile sérieux ?

Recevez rapidement une offre de travail à domicile en cliquant ici

OUI JE VEUX !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *