Comment cumuler deux auto-entreprises sans stress ?

cumuler deux activitésLes entrepreneurs à deux casquettes sont plus nombreux qu’on ne l’imagine. Envie de gagner plus, besoin de s’accomplir, qu’est-ce qui les motive à jouer sur deux tableaux ? Que dit la loi sur le cumul d’activités ?

Pourquoi avoir deux activités ?

Gagner plus d’argent est la motivation première des auto-entrepreneurs qui ont deux activités en parallèle. En effet, après s’être lancés dans l’entrepreneuriat, certains se rendent compte que les revenus qu’ils en tirent sont insuffisants. Aussi, plutôt que de renoncer, ils préfèrent développer leur chiffre d’affaires en ayant un autre business à côté. Cette solution est relativement fréquente mais attention tout de même à la surcharge de travail qui peut en résulter !

L’intérêt est la seconde raison avancée par les chefs d’entreprise. Quand on a deux passions ou deux projets et que l’on ne parvient pas à n’en élire qu’un, tester les deux est une solution. Des prestations de service peuvent alors être complétées par une activité de vente ou par une autre activité de services, et vice versa. Le tout est de bien s’organiser car cumuler deux auto-entreprises est chronophage.

Enfin, les opportunités que l’on rencontre en tant que chef d’entreprise peuvent donner des idées de développement ou de création. Créer une seconde auto-entreprise permet alors de ne pas laisser passer un business fructueux.

Comment s’organiser ?

Il n’existe pas de réponse toute faite, car l’organisation est très variable selon la nature de vos activités. Certaines sont plus saisonnières tandis que d’autres nécessitent des déplacements ou une présence plus marquée. Bref, il n’y a pas de recette magique, sauf celle d’être à l’écoute du marché et de ses spécificités.

D’une manière générale, bien délimiter chaque entreprise dans votre organisation peut vous éviter une surcharge de stress. Travailler le matin sur l’une et l’après-midi sur l’autre, ou encore prévoir des jours définis pour chacune est une piste. Toutefois, une bonne dose de souplesse et d’adaptabilité sera de mise pour vous adapter aux imprévus.

À vous donc d’analyser précisément les tâches que requiert chaque entreprise, le temps estimé pour ce faire et de vous faire un emploi du temps sur mesure.

En pratique

Lorsqu’on a deux activités, il convient tout d’abord de déterminer laquelle sera la principale, c’est-à-dire vous rapportera le plus de chiffre d’affaires. Vous devrez alors modifier votre déclaration initiale le cas échéant.

Suite à cela, il s’agit de vérifier si le cumul de vos deux entreprises ne dépassera pas le chiffre d’affaires annuel autorisé pour votre activité principale. Pour deux activités de services, le maximum autorisé sera de 32 900 €, et de 82 200 € pour la vente.

Pour ce qui est de votre déclaration d’impôts, prenez garde de bien distinguer le chiffre d’affaires provenant des services de celui issu de la vente. Cela est obligatoire et d’autant plus nécessaire que l’abattement forfaitaire diffère selon les activités.

Cumuler deux auto-entreprises sans stress est donc possible pour peu que l’on s’organise et que tout soit bien hiérarchisé. Sans doute cela reste-t-il un moyen intéressant pour les petits entrepreneurs d’avoir des revenus plus conséquents et de vivre décemment de leur activité.

Vous cherchez un travail à domicile sérieux ?

Recevez maintenant une offre de travail à domicile en cliquant ici

OUI JE VEUX !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *