Entreprendre à plusieurs : bonne ou mauvaise idée ?

Un projet qui prend de l’ampleur, la peur de ne pas y arriver ou l’envie de tenter une folle aventure avec sa bande de copains… Autant de raisons qui poussent certains entrepreneurs à se lancer à plusieurs. Mais, est-ce vraiment une si bonne idée ? Voici une petite liste des questions à se poser avant de s’associer, pour que votre collaboration ne se transforme pas en cauchemar. 

Avez-vous peur d’être seul ?

Travailler à domicile, c’est prendre le risque de se retrouver seul, sans un collègue à qui raconter sa dernière blague ou son week-end à ronfler sous la couette. C’est pour éviter de vous retrouver perdu devant votre machine expresso que trouver un associé vous apparaît comme la solution miracle. Ainsi, vous pourrez lui exprimer vos doutes, vos idées, et vous vous sentirez en sécurité.

Et puis à deux, on se stimule, on se soutient dans les difficultés et on se motive mutuellement lorsqu’on remporte de nouveaux marchés. Oui, mais à deux, on se dispute aussi, on n’est pas toujours d’accord et les coups de gueule peuvent finir par entacher votre belle amitié.

Connaissez-vous votre associé ?

Règle n°1 quand on se lance à plusieurs : bien connaître son partenaire pour mettre le maximum de chances de réussite de son côté.

Prendre le premier inconnu rencontré sur un salon d’entrepreneurs n’est pas la meilleure idée qui soit, car des tchatcheurs, il y en a des centaines. Au contraire, votre choix doit plutôt s’arrêter sur une personne que vous connaissez bien pour éviter les mauvaises surprises.

Approfondir certains points avec votre futur associé peut donc s’avérer salvateur. Quelles sont ses motivations à monter cette société ? Allez-vous pouvoir exprimer vos points de vue mutuels sans risquer qu’une guerre longue et sanglante n’éclate dans vos locaux ? Avez-vous les mêmes objectifs à moyen et long termes ? Allez-vous vous investir dans ce projet de la même manière ?

Vous souhaitez commencer un travail à domicile ? Nous avons une offre pour vous

Autant de questions qu’il serait bien d’avoir élucidées pour éviter un mauvais remake de Massacre à la tronçonneuse au bout de 3 jours.

Vos compétences sont-elles complémentaires ?

Si vous avez fait le choix de travailler à plusieurs, c’est sans doute que vous avez des compétences qui se complètent. Mais, se complètent-elles suffisamment pour que vous ne vous marchiez pas sur les pieds l’un de l’autre ? Sont-elles bien en phase avec votre projet ?

Cet aspect peut sembler superflu, mais il a au contraire toute son importance. Chacun doit, en effet, avoir des points forts bien déterminés et doit pouvoir faire évoluer et tourner la société sans marcher sur les plates-bandes de l’autre.

Dans le cas où vos savoir-faire seraient identiques, l’idéal est de définir à l’avance les missions et les tâches de chacun pour éviter les premiers conflits.

Et l’argent dans tout ça ?

Quand on monte son affaire, la question financière est forcément abordée à un moment ou à un autre. Qui va payer quoi ? Combien chacun va mettre dans le capital ? Combien allez-vous gagner ? Cela est tout à fait normal, car, sans argent, il est bien difficile de survivre professionnellement et personnellement.

Aussi, même sans être une mathématicienne reconnue, vous serez bien d’accord que lorsqu’on travaille à deux, les bénéfices sont eux aussi divisés par deux. Rien de plus logique !

Mais, avez-vous aussi pensé au fait qu’à deux, vous travaillerez plus, donc que, dans l’ordre des choses, vous gagnerez également plus ?

Finalement, vous l’aurez compris, se lancer avec votre bande de copains a, en apparence, l’air d’être un super challenge. Mais en creusant un peu, on se rend vite compte que cette association demande une longue réflexion et que rien ne doit être laissé au hasard sous peine de petits meurtres entre amis !

Emmanuelle COLLIN

Vous cherchez un travail à domicile sérieux ?

Recevez rapidement une offre de travail à domicile en cliquant ici

OUI JE VEUX !

6 réponses
  1. morgane dit :

    Coucou ! Pour ma part, j’apprécie de travailler seule mais également en équipe. Et plutôt que monter une boîte à plusieurs, je préfère monter des projets avec des partenaires, eux-mêmes entrepreneurs. Et ça marche !

    Répondre
  2. lilyt dit :

    J’ai un souvenir horrible des associés personnellement (avec la société de mes parents qui a fini par couler du coup). J’avoue que même si je me souhaite beaucoup de travail et de devoir passer par là, j’ai assez la trouille.

    Pis avec un ami c’est un coup à ne plus avoir d’amis. Apres, certes, on réussi jamais seul.

    Répondre
  3. Julien Arcin dit :

    J’ai entendu Robert Greene dire que lancer un business avec un « ami » c’est une très mauvaise idée qui coûte en général très cher. Travailler avec quelqu’un seulement parce qu’on a des affinités, c’est vraiment pas un bon choix.

    Après, personne ne réussit seul, jamais 🙂

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *