5 exercices pour vaincre la crise économique

5 exercices pour vaincre la crise economique

Parce que vous seul êtes maitre de votre destin et que même si d’un point de vue national, les choses vont mal. Ce n’est pas pour autant que vous, vous ne pouvez pas y arriver.

Aujourd’hui j’ai envie de vous demander d’arrêter de croire en la fatalité, cette fatalité qui dit que les choses iront toujours plus ou moins mal pour vous et que vous êtes condamné à avoir une qualité de vie qui fluctue en fonction de la santé de l’économie du pays.

Vous voulez réussir, vivre comme un roi et accomplir vos rêves, et bien arrêter d’écouter les journalistes qui font leur business sur le thème de la peur, nos politiques qui communiquent encore plus sur le thème de la peur pour pouvoir faire passer des lois absurdes et vous faire payer toujours plus d’impôts. Cesser de regarder le journal TV, arrêter de vous informer et concentrez-vous uniquement sur vous, ce que vous voulez faire, ce que vous voulez être et ce que vous voulez avoir, et ne laissez personnes venir vous dire si vous avez raison ou tord.

Je vais vous donner une série d’idées et d’exercices qui vous permettrons je l’espère de casser certaines fatalités que vous avez en vous à cause du climat ambiant dans lequel vous évoluez. Ces exercices vous permettront, si vous les faites de nombreuses fois avec application, de changer totalement votre vision sur les évènements qui vous entourent et ainsi de prendre le contrôle sur ce que tout le monde appelle la fatalité.

Je vous rassure, la fatalité  à mes yeux n’existe pas et vous pouvez tout changer en à peine deux mois.

J’en suis le parfait exemple, car ce que je vais vous conseiller de suivre, je l’ai appliqué à moi même depuis maintenant deux ans et depuis je ne cesse de progresser dans ma vie personnelle.

La seule chose en laquelle vous devez croire c’est vous, et uniquement vous.

Commençons cette fameuse série d’idées et d’exercices qui peut donc vous changer la vie.

1 – Faites une diète d’informations

Pendant un certain temps, relativement assez long pour que vous sentiez les effets (deux mois minimum), arrêtez de vous informer totalement. Aucun journal papier, aucun journal TV, pas de radio allumée.

Cela a pour but de vous désolidarisé des messages répétés de tous ces médias. Quand vous y réfléchissez, nous vivons un véritable bourrage de crâne au quotidien qui ressemble à peu près à ça.

– La situation du chômage s’est encore dégradée ce mois-ci

– 80 % des Français sont pessimistes sur l’avenir économique du Pays

– Sombre tableau pour l’économie française

– Consomation des ménages – coup de frein en octobre

Et j’en passe, la liste est très longue.

Vous ne pouvez pas évoluer et réfléchir sereinement au milieu d’un tel environnement d’information. Alors mieux vaut le couper. Ne vous en faites pas, s’il se passe quelque chose de grave, vous serez vite au courant, le bouche-à-oreille allant vite dans ces situations.

Profitez de cette coupure avec ces informations inutiles et polluantes pour réfléchir à ce que vous pourriez faire pour améliorer votre situation. Vous allez voir, rapidement les idées vont arriver toutes seules. Et vous allez trouver le temps de lire des bouquins dans les thématiques qui vous intéresse et ainsi apprendre plein de choses.

2 – Éliminez vos doutes et prenez confiance en vous

Et pour cela il va falloir faire des exercices de sortie de zone de confort. Pourquoi ? Pour que vous vous rendiez compte qu’en dehors de votre zone de confort, de ce à quoi vous êtes habitué, il n’y a rien de dangereux.

Avez vous déjà fait l’inventaire de vos rêves de vos désirs ? Combien d’entre eux n’avez vous jamais réalisé uniquement par peur ou doute. Plein, je suppose. C’est dommage, car avec un peu plus d’assurance en vous vous pourriez tout faire.

Par exemple, partir seul en voyage au bout du monde avec un sac à dos sur le dos. Arrêter votre métier actuel qui ne vous rend pas heureux pour un autre. Allez voir cette fille ou cet homme que vous voyez tous les matins et dont vous êtes secrètement attiré pour vous présenter à elle ou à lui. Ou bien l’inverse, quitter votre compagnon ou votre compagne, car vous n’avez plus de sentiments pour lui ou elle. Monter votre entreprise et faire ce qu’il vous plait.

Les choses que vous avez à faire sont nombreuses et il va falloir vous habituer à vivre hors zone de confort. Vous allez voir, c’est désagréable au début et petit à petit, on s’y fait jusqu’à être totalement à l’aise. Et à ce moment-là, c’est magique, il n’y a presque plus de doute et surtout la confiance en soi apparait. Et en bonus, l’importance du regard des autres disparait. Vous allez vous sentir libre.

Alors à partir d’aujourd’hui, tous les jours, vous vous obligez à faire un exercice de sortie de zone de confort. Voilà le programme.

– Le lundi: Obligez-vous à regarder chacun de vos interlocuteurs droit dans les yeux sans jamais baisser le regard

– Le mardi: Vous serez forcé de répondre non à toute proposition qui vous sera faite

– Le mercredi: Vous éteindrez votre téléphone portable toute la journée et n’irais pas sur Facebook non plus.

– Le jeudi: Vous appellerez un ami ou un membre de votre famille que vous n’avez pas vu depuis trop longtemps pour prendre de ses nouvelles et vous lui direz que vous l’aimez.

– Le vendredi: Vous accosterez une personne du sexe opposé pour lui donner votre numéro de téléphone (peu importe le résultat) 😉

– Le samedi : Vous vous forcerez à parler et lire dans une langue étrangère que vous maitrisez ou à en apprendre une nouvelle.

– Le dimanche: Vous vous lèverez tôt ( 9h ) et vous irez faire du sport

Vous souhaitez commencer un travail à domicile ? Nous avons une offre pour vous

Et bien sûr, pendant toute cette semaine, vous ne suivrez les informations d’aucune manière.

Faites de votre mieux, vous allez voir, les effets sont surprenants.

3 – Pensez très fort à votre rêve le plus fort et fixez-vous deux mois pour le réaliser

Et c’est là que tout devient très excitant et très jouissif. Et je sais que pour beaucoup, cela fait peur.

Et voilà l’exercice très simple à faire pour éliminer vos peurs. Prenez un papier et notez tout en haut en gros le rêve que vous avez. Par exemple: Allez vivre à l’étranger et y monter ma société. ( comme ça au hasard 😉

Maintenant juste en dessous, séparez votre page en 3 colonnes. Une pour le scénario idéal, une pour le scénario moyen et une pour le scénario difficile.

On est bien d’accord que de toute manière, peu importe ce qu’il se passe, dans deux mois vous allez réaliser votre rêve. Rien ne peut vous en empêcher . Le pire qui vous arrivera c’est cette troisième fameuse colonne.

On va commencer par elle. Imaginer votre pire cauchemar dans l’accomplissement de ce projet. Par exemple, vous voulez donc partir à l’étranger et monter votre boite, mais dans votre pire cauchemar, les choses se passent mal et vous n’avez pas de clients, donc pas d’argent et vous vous retrouvez à la rue.

Maintenant, réfléchissez à une solution à cela. Si vous êtes dans ce cas là , vous trouverez bien un bar un restaurant pour allez faire la plonge, ou une épicerie pour ranger les rayons, on parle là de solution provisoire. Vous voyez votre problème est rapidement réglé. Vous trouvez obligatoirement une solution à votre pire cauchemar.

Et pour relativiser, en regardant notre papier, la chance que votre cauchemar arrive est d’une sur trois. En réalité, elle est encore plus petite. Pourquoi ?

Parce que vous allez mettre toute votre énergie et votre coeur dans votre projet et que cela va vous changer. Et croyez moi, un homme ou une femme qui décide d’accomplir ses rêves réussis généralement de grandes choses.

La colonne deux du scénario moyen correspondra à une situation ou vous devrez prendre un petit travail à côté de votre entreprise le temps qu’elle grandisse et la colonne de gauche sera la colonne ou tout se passe bien ( la situation la plus probable )

Vous voyez donc cet exercice consiste à analyser la peur qui fait que vous ne faites pas les projets dont vous rêvez et à la minimiser en pensant à l’avance aux solutions aux problèmes qui génèrent cette peur. Il s’agit là de combattre l’émotion par la raison.

Passez du temps sur cette analyse et trouvez une solution à chaque scénario que vous imaginez. Cela va vous permettre de prendre le contrôle sur votre projet et aussi de rationaliser votre peur et de vous apercevoir qu’en fait, elle est largement maitrisable.

Au fait, vous vous souvenez ? Dans deux mois, vous réalisez votre rêve 🙂

4 – Chiffrez tout de même votre rêve.

Un homme averti en vaut 10 000, et pour consolider la confiance que vous commencez dorénavant à placer en votre projet. Nous allons chiffrer pour le scénario catastrophe, de combien avez-vous besoin pour survie pendant 6 mois à partir du premier jour de votre futur projet. Comme ça, on diminue quasiment à zéro les risques que le projet échoue.

Donc vous partez à l’étranger pour monter votre boite. Dans le scénario catastrophe ( encore une fois le moins probable ) vous aurez besoin au minimum de vous loger, de manger, de pouvoir travailler pour générer des revenus plus importants.

Chiffrez tout ça sur 6 mois et par sécurité, ajouté 30 %. Prévoyez également le prix d’un billet retour pour la France en cas d’énorme fiasco ( les chances ici sont vraiment peu probables )

Voilà vous savez de combien vous avez besoin pour vous assurer une sécurité maximale sur les 6 premiers mois de votre projet.

Si vous avez cet argent sur un compte, tant mieux. Si vous ne l’avez pas, et bien il va falloir vendre les choses que vous avez et qui ne vous servent à rien pour réunir cette somme.

5 – Séparez-vous des objets qui ne vous servent à rien

Oui , c’est encore un exercice de sortie de zone de confort. C’est la dernière étape de ce que vous avez à faire. Vous devez faire l’inventaire de tout ce que vous avez et garder uniquement l’essentiel.

Votre voiture est vraiment si utile ? Si non, vendez là.

Les meubles que vous avez vous servent-ils vraiment ? Non, vendez-les

Toute cette vaisselle et ces instruments pour cuisiner, vous vous en servez vraiment ? Allez, on vend.

Dans votre armoire, je suis sûr que vous ne mettez jamais facilement les deux tiers de ce qu’il y a. C’est le moment de vendre.

Réfléchissez-y, dans votre quotidien, tous les objets dont vous vous servez ne tiennent pas plus que dans un ou deux sacs. Le reste ne vous sert à rien. Si vous réussissez à vendre tout, vous pourrez facilement réussir à financer beaucoup de beaux projets.

Que préférez-vous ? Vivre votre vie à fond et être heureux ou avoir une moto dans le garage qui ne sert à rien.

Attention: Vous pouvez appliquer cette méthode à chacun des projets que vous voulez réaliser. Qu’ils soient gros ou petits. Et c’est également un mode de vie et de raisonnement que vous pouvez développer sur le long terme pou être certain de ne plus être dominé par la vision et la pensée des autres et l’ambiance qui vous entoure.

J’espère que tout ce que je vous ai dit ici vous inspire, j’ai expérimenté moi même tout ça dans l’année qui vient de s’écouler et cela à fonctionner. Il y a encore un an, j’avais beaucoup de mal à m’en sortir et au bout d’un moment j’ai préféré dire stop à la peur et tenté ma chance. Peut être cela est dût au fait que je suis pleinement conscient de n’avoir qu’une vie et de vouloir en profiter un maximum. Et j’aimerais que tout le monde prenne conscience de cela. On a qu’une vie et on ne risque rien à tenter de vivre nos rêves.

Prendre l’initiative de rejeter la peur et lancer votre projet sera la chose qui vous rendra le ou la plus heureuse sur terre. Croyez en vous et n’écoutez que vous. Je suis certain que vous allez y arriver.

Raphaël

Vous cherchez un travail à domicile sérieux ?

Recevez rapidement une offre de travail à domicile en cliquant ici

OUI JE VEUX !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *