Comment devenir un bon vendeur ?

Comment devenir un bon vendeur ?

Au cœur d’une boutique, d’un magasin ou dans la grande distribution, le vendeur est le premier interlocuteur des clients. Sourire aux lèvres et argumentation prête à être dégainée, le vendeur sera d’autant plus performant qu’il aura suivi une formation.

Se former au métier de vendeur

Que fait le vendeur ?

Vous les voyez à chaque fois que vous entrez dans un magasin, vous répondez à leur « bonjour » guilleret et profitez de ses bons conseils. Oui, le vendeur est un acteur incontournable de vos achats.
Au-delà de vous renseigner, ses missions sont variées. Installation des articles en rayon ou en vitrine, étiquetage des produits, vérification des stocks en boutique ou animation, le vendeur n’a pas le temps de s’ennuyer.
Il n’en reste pas moins que sa principale mission est de conseiller la clientèle. Cela peut ainsi l’aider lorsqu’elle est indécise, répondre à une question technique ou faire la démonstration d’un produit en particulier.
Il est donc polyvalent, notamment dans les magasins de petite taille, où l’on peut aussi lui confier les encaissements et les commandes.

Serez-vous un bon vendeur ?

Vous êtes tenté par la profession de vendeur, mais ce poste vous correspond-il vraiment ? Une question à vous poser avant de débuter cette nouvelle activité.
Le sens du service est la première qualité à avoir lorsque l’on se dirige dans la vente. Au contact quotidien de la clientèle, votre relationnel et votre écoute seront vos meilleurs atouts face à des clients parfois exigeants. Emballage éventré, client qui demande à tout sortir pour voir la marchandise, article laissé à l’abandon dans le magasin, les nerfs peuvent être mis à rude épreuve. Il vous faudra pourtant conserver le sourire et vous mettre au service exclusif de vos clients. Car ne l’oublions pas, le client est toujours roi !
Votre présentation est elle aussi importante car vous serez le reflet de l’enseigne qui vous a recruté. Une tenue propre et soignée, et une bonne élocution inspireront confiance à vos clients et à vos futurs employeurs.
Enfin, selon le lieu où vous travaillerez, la maîtrise d’une langue étrangère peut vous permettre de décrocher un job. Dans certaines boutiques fréquentées par une clientèle internationale, parler anglais sera votre sésame pour être embauché.
Une fois l’entretien d’embauche réussi, la dernière chose sera de bien connaître les produits commercialisés pour être crédible et efficace.

Quelles conditions de travail pour le vendeur ?

Bonne nouvelle : les possibilités sont multiples pour le vendeur ! De la petite boutique au grand magasin, en passant par la grande surface ou l’enseigne spécialisée, il n’a que l’embarras du choix.
Un choix d’autant plus large que les perspectives d’embauche sont au vert, avec plus 25 000 postes à pourvoir en France chaque année. Mais attention, il s’agit d’un métier difficile avec une grande amplitude horaire et des conditions de travail fatigantes.

Se former au métier de vendeur

Cette activité est ouverte à tous car aucun diplôme n’est exigé.
Néanmoins, il est plus facile de trouver un poste avec un CAP, et plus facile encore d’accéder à des responsabilités si l’on possède un Bac pro commerce ou un BTS.
Et quand on est motivé, mais que le temps manque pour une formation en présentiel, un cursus à distance offre les mêmes possibilités. Avec des supports pédagogiques spécialement conçus et un suivi rigoureux, vous mettez toutes les chances de votre côté pour décrocher le poste de vendeur rêvé !
La formation pouvant être débutée à tout moment, n’attendez plus et demandez une documentation sur le formulaire ci-dessous :

Vous cherchez un travail à domicile sérieux ?

Recevez maintenant une offre de travail à domicile en cliquant ici

OUI JE VEUX !

Par | 2017-04-04T10:23:23+00:00 04/04/2017|Proposez un service externalisé|

Laisser un commentaire