Les chiffres de la vente directe en France

Les chiffres de la vente direct en France

Mise à jour par Raphaël le 7 juin 2016

Pour connaitre un secteur d’activités et en déterminer les caractéristiques, quoi de plus parlant que des chiffres concrets ? Penchons-nous donc sur les chiffres de la vente directe.

Publiés en 2015 par la FVD, la Fédération de la Vente directe, les derniers chiffres de la vente directe en France nous permettent de dresser un portrait élogieux de ce business en pleine expansion.

Chiffre d’affaires de la vente directe

4,04 milliards d’euros…Un chiffre d’affaires à faire pâlir bon nombre d’entrepreneurs et qui concerne le seul secteur de la vente directe en 2014.

En effet, après 10 ans de croissance, ce domaine d’activités continue de faire des émules et voit le nombre de ses distributeurs augmenter sans cesse avec 624 600 personnes concernées, auxquelles s’ajoutent les emplois indirects. Ce sont ainsi pas moins de 25 100 emplois créés en 2014 rien qu’en vente directe.

Quant aux secteurs qui ont le vent en poupe en vente à domicile, se distingue tout particulièrement celui de l’habitat qui comptabilise à lui seul 34% du chiffre d’affaires global de la vente directe.

Arrivent ensuite la gastronomie (17%) , le textile et la mode (12 %), le bienêtre  la diététique et la cosmétique (22 %).

Si l’on s’intéresse aux domaines qui rencontrent le plus de difficultés, on retiendra alors les télécommunications ou la presse avec 3% chacun.

chiffres vente direct France 2014

De multiples opportunités pour trouver un travail

Chaque année, la vente directe offre des milliers de postes, qu’ils soient à temps partiel ou à temps plein. Les Français apprécient en effet la souplesse des horaires de travail et la possibilité de s’organiser en fonction de ses attentes financières.

Selon les chiffres publiés par la FVD, parmi les 562.000 vendeurs des entreprises adhérentes, 40% d’entre eux sont à temps plein. C’est une progression de 30% par rapport aux chiffres de 2010.

31 % d’entre eux font de la vente à domicile pour se constituer un complément de revenu.

La vente directe ici et ailleurs

La vente à domicile n’est pas cloisonnée à l’Hexagone et connait le même engouement sur le Vieux Continent, comme dans le reste du monde.

En Europe tout d’abord, elle comptabilise 14 millions de vendeurs avec un chiffre d’affaires de 24,5 milliards d’euros environ.

Au niveau mondial, les chiffres sont encore plus impressionnants avec plus de 100 millions de vendeurs et 166 milliards d’Euros de chiffre d’affaires.

Enfin, la palme d’or de la vente directe revient incontestablement aux États-Unis avec à eux seuls 34470 millions $ de chiffre d’affaires.

La vente directe, qui existe depuis de nombreuses décennies, semble donc être dans une phase de développement à l’analyse de ces quelques chiffres.

C’est un secteur d’activité prometteur qui pourrait bien représenter une réelle opportunité pour beaucoup de personnes à la recherche d’une nouvelle façon de travailler et une rémunération meilleure.

Sources : http://www.fvd.fr/tout-savoir-sur-la-vente-directe/chiffres-et-donnees

Suivez-nous sur notre page Facebook : Tous les jours une nouvelles vidéos pour améliorer ses performances et agrandir son réseau.

https://www.facebook.com/teletravailettravailadomicileindependant/?ref=bookmarks

Vous cherchez un travail à domicile sérieux ?

Recevez maintenant une offre de travail à domicile en cliquant ici

OUI JE VEUX !

2 réponses
  1. Laurent dit :

    La vente à domicile peut être une belle opportunité d’évolution de carrière. On peut y évoluer en qualité de manager et même y gagner sa vie très correctement. En revanche, comme vous êtes votre propre patron, il faudra vous créer vos propres objectifs et vous contraindre pour ne pas sombrer dans l’inactivité. Il vous faudra aussi choisir la marque qui vous corresponde.

    Répondre
  2. Objectifvdi dit :

    La Vente directe et particulièrement la Vente à Domicile semble s’être débarrassée (ou presque) de son image désuète au profit d’une professionnalisation du secteur illustrée par l’apparition d’une certification professionnelle initiée par la FVD (Fédération de la Vente Directe).

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *