Quand le burn-out touche les travailleurs à domicile

burn-out et travailleurs à domicileLe mal-être des salariés est de plus en plus au cœur des problématiques actuelles. Mauvais sommeil, stress, irritabilité, les termes ne manquent pas pour décrire cet état limite appelé burn-out. Mais qu’en est-il des travailleurs à domicile ? Peuvent-ils eux aussi être touchés par ce que l’on appelle le nouveau mal du siècle ?

Le burn-out, c’est quoi ?

Le syndrome d’épuisement professionnel, ou burn-out, est un épuisement généralisé où l’on ne parvient plus à recharger ses batteries, même en se reposant le week-end et pendant ses vacances. Le sommeil n’est plus au rendez-vous, l’irritabilité prend le dessus et on a plus goût à rien. Une sorte de dépression qui provient d’un stress professionnel trop important et d’une surcharge de travail.

Plus de 3 millions de Français seraient susceptibles d’être touchés un jour par le burn-out, d’après l’étude menée en janvier 2013 par le cabinet Technologia.

Les travailleurs à domicile sont-ils concernés ?

À la tête de leur entreprise, on les croyait plus préservés et pourtant, les chefs d’entreprises sont encore plus concernés par le burn-out. Toujours d’après les résultats de l’étude menée par Technologia, 20% des patrons ont le sentiment de fournir un travail excessif et compulsif. Des tâches qu’ils font tout pour accomplir, parfois au détriment de leur famille, de leur santé et de leurs loisirs. 10 % d’entre eux montreraient même des signes de pré-burn-out.

Aussi, un petit patron est-il plus sujet au stress qu’un employé car toute son activité, de même que ses salariés, dépendent directement de lui. Il a sur les épaules un poids qu’il peine parfois à supporter.

L’un des premiers soucis du patron est la trésorerie. Le moindre problème de trésorerie et le moindre impayé peuvent avoir des conséquences sur son activité. Quelques milliers d’euros en moins peuvent entraîner chez le travailleur indépendant stress, baisse de moral ou difficultés à s’endormir. La peur de perdre son entreprise n’est jamais bien loin et pèse sur le moral du patron.

Cela n’est ensuite pas sans conséquence sur le reste de l’activité, car un patron fatigué se montrera plus irritable envers ses salariés, ses fournisseurs ou encore ses clients et sa propre famille. Cela finit par fragiliser la structure de l’entreprise et peut la mettre en péril à moyen terme. Un tableau bien noir qui, s’il est bien appréhendé, peut être évité, rassurez-vous !

Comment prévenir le burn-out ?

Quand on a le nez dans le guidon, ce n’est pas simple de réaliser qu’on en fait trop et que notre équilibre est menacé. La famille et l’entourage jouent alors un rôle essentiel pour prévenir le burn-out. Ce sont eux qui sont aux premières loges et qui perçoivent les premiers signes de l’épuisement. Ils peuvent donc pousser l’entrepreneur à lever le pied et à relativiser ses soucis pour se ressourcer un peu. Un message souvent difficile à faire entendre quand on sait l’importance qu’accordent les travailleurs indépendants à leur affaire.

Enfin, même si notre entreprise est au cœur de nos vies, n’oublions pas que le repos est salvateur et qu’un entrepreneur épanoui est un entrepreneur accompli !

Vous cherchez un travail à domicile sérieux ?

Recevez maintenant une offre de travail à domicile en cliquant ici

OUI JE VEUX !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *