20 conseils pour une rédaction efficace d’enquêtes

La rédaction d’une enquête est-elle facile ? En vérité, écrire une enquête est facile, mais écrire une enquête efficace est difficile.

L’usage de ces techniques vous aidera à : vous familiariser avec votre activité, la fabrication de votre produit et à augmenter votre potentiel de clientèle. Rappelez-vous que votre mot d’ordre doit toujours être : ce que veulent les gens. Le produit ou le service créé doit répondre à cette demande. C’est en procédant ainsi que vous gagnerez de l’argent.

Voici 20 conseils pour vous aider à faire les choses correctement :

1. Quel est le but de l’enquête ?

Des enquêtes sont effectuées pour de nombreuses raisons. De par la formulation des questions et la structuration des réponses, elles peuvent être utilisées de différentes manières. Lors de la réalisation d’une enquête ne perdez pas de vue son objectif.

2. Le titre de l’enquête

Le titre de l’enquête est un bonne occasion pour résumer sont objectif et attirer l’attention des visiteurs invités à y participer. Ils sont sur le point d’investir un peu de leur temps en participant, le titre est donc un moyen de leur faire savoir que ça en vaut la peine.

3. Ne faites pas une enquête trop longue

Chaque question posée doit être judicieuse. Concentrez-vous sur « c’est bon de savoir » les questions et minimisez « c’est beau de savoir » les informations.

4. Utilisez un langage simple et français,

évitez tout jargon et acronymes, faites des questions cohérentes et évitez celles qui pourraient générer des réponses ambigües
Des précautions doivent être prises dans le libellé d’une question. Si elle n’est pas claire, il y a des chances pour que les participants l’interprètent mal ce qui faussera l’analyse des données recueillies.

5. Evitez les questions longues

Essayez d’utiliser des phrases courtes dans la mesure du possible. Lorsque les questions sont trop longues, elles ont tendance à décourager les participants et à les pousser à abandonner l’enquête.

6. Posez une question à la fois

Évitez d’embarrasser les personnes interrogées par des questions du style « Aimez-vous le football et le tennis ? »

7. Évitez d’influencer la réponse

Il est important de ne pas influencer la réponse par le vocabulaire utilisé dans la question. « Les commerçants irresponsables, qui vendent du tabac aux enfants devraient-ils faire l’objet de poursuites pénales ? » Les réponses à ce genre de question ne présenteront aucun intérêt pour vous.

8. Veillez à ce que vos participants puissent trouver la réponse qui leur convient parmi celles proposées.

Il est important de permettre au visiteur de pouvoir choisir sa réponse en adéquation avec ses opinions sinon, insatisfait, il sera enclin à quitter le sondage sans le terminer. En dernier recours, vous pouvez étudier la nécessité d’inclure au sondage des échappatoires tels que : « je ne sais pas », « ne peut dire » ou autres réponses similaires.

9. Dès la création de votre enquête, envisagez de quelle manière vous analyserez les données recueillies

Les réponses libres ou ouvertes donnent des informations difficiles à analyser. Privilégiez des regroupements de réponses. Par exemple : « Combien de temps avez-vous travaillé ? « moins de 1 an », « entre 1 et 3ans » et « plus de 3 ans ».

10. Veillez au flux du questionnaire

Groupez les questions en catégories claires ce qui facilite la tâche des participants pour répondre.

Vous souhaitez commencer un travail à domicile ? Nous avons une offre pour vous

11. Ciblez vos participants

Dans certains cas, vous voulez cibler un groupe spécifique, dans d’autres une section transversale. Si vous ne pouvez contrôler facilement les personnes interrogées, insérez des questions qui vous permettront de filtrer les répondants ne correspondant pas au profil ciblé.

12. Autorisez les participants à faire des commentaires

Prévoyez une zone où vos participants pourront formuler des observations complémentaires. C’est un bon moyen pour accroître leur niveau de satisfaction et pour recueillir, aussi, leurs réactions sur des questions spécifiques ou sur l’enquête dans son ensemble. Rappelez-vous, cependant, dans le cas d’une collecte d’un grand nombre d’échantillons, qu’il est difficile d’analyser les textes libres et réponses ouvertes.

13. Si l’enquête doit être confidentielle, assurez-vous de pouvoir respecter cette promesse

Si vous avez assuré aux participants que l’enquête serait confidentielle, assurez-vous que les données individuelles ne seront pas partagées avec qui que ce soit, et que l’information ne sera pas utilisée à d’autres fins. La confidentialité doit être maintenue à tout moment et toutes les informations recueillies lors de l’enquête doivent être détruites une fois celle-ci et l’analyse terminées.

14. Evaluez l’intérêt de préserver ou non l’anonymat des participants

Si vous optez pour l’anonymat, sachez qu’il vous sera impossible d’assurer un suivi ou une comparaison « avant » « après » enquête. Néanmoins, dans certains cas, permettre l’anonymat, c’est donner la possibilité aux gens de répondre plus librement

15. Étudiez attentivement le meilleur format de réponse possible

Il est bon de conserver une certaine cohérence dans le format de réponses choisi. Gardez à l’esprit que, lors de l’analyse des données, des boutons radios sont plus faciles à manipuler que des cases à cocher qui offrent au participant des choix de réponses multiples. N’utilisez pas de cases à cocher si vous pouvez privilégier les boutons radios.

16. Donnez aux participants une idée du temps nécessaire pour l’enquête

Ils risquent d’abandonner s’ils constatent que l’enquête est interminable. Il est bon de leur fournir une indication sur le temps nécessaire pour répondre à la totalité des questions. Ainsi, ils ont la possibilité de choisir un moment plus opportun pour eux pour remplir le questionnaire.

17. Informez les participants de la date de la fin de l’enquête

Encouragez vos visiteurs à participer dès que possible, mais en leur indiquant la date de la fin de l’enquête vous leur donnez la possibilité de s’organiser pour avoir le temps nécessaire.

18. L’enquête pilote

Avant de publier une enquête, éditez une petite enquête pilote pour détecter les questions ambigües ou confuses et donnez une apparence agréable à votre questionnaire.

19. Avant de publier l’enquête, la relire plusieurs fois

Vérifiez et vérifiez encore que l’enquête soit correcte d’un point de vue grammatical et syntaxique. Si personne n’est disponible dans votre entourage, prenez une pause avant de vérifier à nouveau.

20. N’oubliez pas de dire merci

Pour participer au questionnaire, vos visiteurs ont dû y consacrer de leur temps personnel et doivent, donc, être remerciés soit dans une lettre de couverture, à la fin de l’enquête ou dans une lettre de suivi. Vous pouvez même envisager de les encourager par un prix délivré par tirage au sort.

Vous cherchez un travail à domicile sérieux ?

Recevez rapidement une offre de travail à domicile en cliquant ici

OUI JE VEUX !

3 réponses
  1. baverel dit :

    JE suis à la recherche d’un travail à domicile le travail d’enquètes et sondage me conviendrait.J’ai un très bon vocabulaire,et motivée.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *